PolarHardboiled

Une pluie sans fin

Grand Prix du festival International du Film Policier de Beaune 2018

2 mins read

Pour ceux qui comme moi, on eut la chance d’être présent lors de la rétrocession de Hong Kong à la Chine (en 1997), ce film devrait vous intéresser. Dong Yue, le réalisateur situe justement son premier long métrage à cette époque cruciale pour la Chine, tant historiquement que socialement. Un pays, deux systèmes, formule magique à l’époque qui fit traverser le pays et les chinois une période de transition difficile pour les amener surement vers l’économie de marché. Même si Dong Yue a souhaité évoquer cette atmosphère de l’époque, son film est avant tout un polar, avec moult cadavres, un tueur en série, le flic tourmenté par son enquête et la jeune fille en quête de rêves dans le nouvel Elorado Hongkongais. Le film a quand même obtenu le Grand Prix du Film International Policier de Beaune 2018.

Je n’ai pas encore vu le film, mais cela vaut certainement un coup d’œil curieux et intéressé.

Retrouvez la bande annonce du film qui sort demain, 25 Juillet :

1997, à quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, la Chine va vivre de grands changements… Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre.

Cannes 2018, minimum polar