PolarHardboiled

Cannes 2018, minimum polar

le festival de Cannes 2018 fait une (toute) petite place au polar

2 mins read

Le festival de Cannes qui se déroulera du 8 au 19 Mai prochain fait une (toute) petite place au polar (ou assimilé) et c’est déjà une victoire, contrairement à son homologue des séries CanneSéries, qui s’est tenu il y a un mois. Si les années précédentes étaient plutôt pauvres en film de gangsters, cette édition nous propose en compétition officielle pas moins de 2 films de ce type (ou très proche du genre), avec en plus du beau monde.

Débutons avec Les Eternels du chinois Jia Zhang-Ke pour sa cinquième participation en compétition (inoubliable A Touch of Sin en 2013) avec ce film mélangeant gangsters et romance et la rencontre dramatique entre un petit mafieux et une jeune femme qui va se retrouver en prison.

Un couteau dans le Cœur de Yann Gonzalez peut également se prévaloir du genre avec un acteur de film porno retrouvé sauvagement assassiné et une enquête étrange. Au générique, on pourra y voir Vanessa Paradis en productrice de films X.

Je ne suis pas allé piocher dans les sélections type Un certain regard ou autres, mais on peut signaler Hors Compétition une histoire de tueur en série The House that Jack Built du toujours présent Lars Von Trier.

Signalons quand même que la sublime affiche du festival est tiré du film Pierrot le fou, film inspiré d’un roman noir, Obsession (Le Démon de onze heures) de l’Américain Lionel White, auteur fétiche de Polar Hardboiled.

Pour le programme officiel du festival et pour aller montrer votre nœud papillon sur le tapis, direction le Site du festival.

Fête de la Librairie 2018