Le Polar Japonais

les yakuzas aussi sont des durs à cuire

2' de lecture

Index

Asie et Japon : Ah, j’ avoue que j’ ai un faible pour le Japon, pays de contrastes, avec la violence intérieure, canalisée et qui soudain peut éclater. Un vrai régal pour le Polar, mais attention, période d’accoutumance nécessaire. C’est un nouveau monde dans lequel il faut rentrer avec prudence.

Le Lézard Noir de Rampo Edogawa, les aventures rocambolesques d’un détective à la recherche d’une femme tatouée.Je ne saurais trop vous conseiller cet auteur et en particulier La Proie et l’Ombre où l’auteur lui-même cherche à élucider un meurtre avec une narration envoutante et pas mal (comme d’habitude chez lui) d’obsessions que d’ailleurs on retrouve chez beaucoup d’auteurs japonais (fétichisme, sadisme et autres perversions sexuelles). Rampo Edogawa (1894-1965) est reconnu au Japon comme le fondateur de la littérature policière japonaise. La librairie Tanabe de Miyuki Miyabe, où littérature et histoires policières se mêlent pour une enquête tarabiscotée. Le village aux huit tombes de Seishi Yokomizo, faut il parler de sauvagerie ou de poésie pour ce tueur en série japonais? Toute la violence japonaise dans un petit village. Profitez en pour également lire l’un des plus célèbre polar japonais contemporain, j’ai nommé Tokyo Express de Matsumoto dans lequel l’inspecteur Mihara écume les bars de Tokyo à la suite d’un double suicide amoureux sur fond de corruption. C’est l’un des plus grands best sellers d’après guerre au Japon.

Le Polar Chinois
Le Polar Scandinave