PolarHardboiled

Polar au Féminin

La condition féminine dans le Polar s’arrête souvent au niveau de “clichés” éculés avec femmes fatales, blonde glaciale ou brune sacrée garce. Ce ne sont pas Lana Turner dans le “Facteur sonne toujours deux fois” (de Tay Garnett), Linda Fiorentino dans “Last Seduction” (de John Dahl) ou même Sharon Stone dans Basic Instinct (de Paul Verhoeven) qui me contrediront. Au-delà de des atouts indéniables qu’elle a à offrir (voire à vendre), la femme peut-elle proposer au Polar une petite musique différente qui rétablirait un équilibre des sexes mis à mal par des décennies de machisme et misogynie.

Polar au Féminin

Le polar au féminin

La femme est l'avenir du polar