PolarHardboiled

Richard Burnett

Le petit Cesar

3 mins read

William Riley Burnett est né le 25 octobre 1899 à Springfield (Ohio). Après dés études secondaires et des cours de journalisme il exerce plusieurs petits boulots mais son goût pour la littérature se manifeste très tôt et le conduit à écrire rapidement 5 romans, quelques pièces de théâtre et quantité de nouvelles, mais qui reste malheureusement sans publication. Aussi, il plaque tout pour aller à Chicago en 1928 et c’est le choc pour cette ville, cité des caïds, s’il en est.

Dans son premier livre il raconte donc l’ascension d’un petit caïd d’un gang italien, César Bandello, et sa déchéance, avec une étude psychologique très fouillée et une analyse des comportements très pointue. Ce livre restera alors une référence pour le roman policier et le livre de caïds, salué par Hammett, lui-même. D’ailleurs, dans une de ses lettres publiées dans le recueil La mort c’est pour les poires, (Edition Allia) Hammett écrit en date du 16/06/1929 à Harry Block (éditeur) son intention d’écrire l’histoire d’un bandit, mais précise que Little Caesar est justement cela. C’est ce livre qui a donné envie d’écrire à Horace Mc Coy. Il sera porté à l’écran 2 ans aprés parMelvin Le Roy avec une performance inoubliable de Edgard G. Robinson.

William Burnett poursuit donc sa route avec 2 autres romans et un prix le O’Henry Mem Award pour sa nouvelle Dressing Up. Il partage alors son temps entre romans et écriture de scénarii avec en particulier Scarface (en 1932) et surtout High Sierra avec un Bogart dans le rôle d’un gangster vieillissant. Sur plus de 34 romans et quantité de nouvelles, il faut retenir évidemment Little Caesar mais également sa trilogie sur les affres de la ville (argent, violence, corruption, politique, …) avec le merveilleux Asphalt Jungle (Quand la ville dort), Rien dans les manches et Donnant Donnant. Si vous n’avez pas vu dans le film Asphalt Jungle de John Huston, Sam Jaffe se faire piquer par les flics car il s’attarde un peu trop à regarder Marylin Monroe danser, alors vous ne savez pas ce qu’est un film noir. Au final, William Burnett est l’un des plus grands auteurs du roman noir américain, avec un style propre. Il a été sacré Grand Maître par les Mystery Writers of America (MWA). Il est décédé le 25 avril 1982 à Santa Monica.

Pour vous un extrait de Asphalt Jungle :

Asphalt Jungle, la scéne de la danse où Sam Jaffe se faire alpaguer par les flics parce qu’il a un peu trop perdu de temps à reluquer une danseuse dans un bar

  • Le Petit César
  • Quand la Ville dort
  • Rien dans les Manches
  • Donnant, Donnant
  • Tête de Lard
  • On efface tout
  • Du Sport à la Une
  • Le Samson de l’ouest
  • Un homme à la coule
  • Good-Bye Chicago
Stanley Erle Gardner
Gil Brewer