PolarHardboiled

James Mc Cain

l'assureur des passions

3 mins read

James Mallahan Cain est né à Annapolis le 1 juillet 1892. Elevé à Chestertown dans le Maryland, il reçoit un diplôme de l’université de Washington, où son père était président, aprés de brillantes études. Après avoir servi en France pendant la 1ière guerre mondiale, où il édite un journal The Lorraine Cross, il revient à Baltimore où il a commencé à travailler en tant que journaliste au Sun jusqu’en 1923. Ses premiers articles sont publiés en 1922 et il fait un cours passage à New York. En 1930, certains de ces articles sont regroupés en un seul volume Our Government.

Assurance sur la Mort, le chef d oeuvre de James Mc Cain
Assurance sur la Mort, le chef d oeuvre de James Mc Cain
Il part en 1931 pour Hollywood où il rédige des scénarii, mais il rencontre enfin le succès quand il se tourne vers la fiction. Son premier et plus fameux roman, Le facteur sonne toujours deux fois, est édité en 1934 et devient immédiatement un best-seller. Schéma d’un crime passionnel assez simple : La femme fait tuer son mari par son amant, le crime demeure impuni. Mais plus tard elle meurt dans un accident de voiture et l’amant est condamné, alors que là il est innocent. Roman passionné, très chaud, direct et efficace, il sera adapté au moins 4 fois au cinéma en particulier par Visconti en 1942, Tay Garnett en 1946 avec une Lana Turner en glace brûlante et par Bob Rafelson en 1982.

James M. Cain revient au Maryland en 1948, et continue à écrire non pas des romans de mystères ou de fiction, mais des romans de crime, de sexe et de violence.

La grande majorité des romans de Cain sont bâti autour des mêmes thèmes : Un homme tombe amoureux d’une femme, démarre avec elle une histoire pleine de passions, de fatalité qui les entraînent sur la voie du crime pour finalement être trahie par celle-là même qu’il avait aimée. En 1937, il publie Sérénade et en 1941 Mildred Pierce, 2 romans avec des portraits de femmes magnifiques. Suivent, Le Bluffeur, Au delà du déshonneur et Dans la Peau, roman dans lequel un homme a une passion quelque peu trouble avec une femme qu’il croît être sa propre fille. Evidemment cela tournera mal. On peut penser que James M. Cain n’écrit pas à proprement parlé des romans policiers, mais plutôt des mélodrames, mais il reste un des maîtres de ce genre car l’intrigue policière est toujours présente sous la forme du destin. Lui-même réfutait son appartenance à ce genre roman noir. James M. Cain est mort le 27 octobre 1977 dans le Maryland.

Retrouvez ces plus fameuses adaptations dans les Plus beaux basiers du Polar

  • Le facteur sonne toujours deux fois (The Postman Always Rings Twice)
  • Double indemnité (Double Indemnity) repris en 1944 dans le recueil Assurance sur la mort
  • Sérénade (Serenade)
  • Mildred Pierce
  • Le Bluffeur (Love’s Lovely Counterfeit)
  • Assurance sur la mort (Three of a Kind) incluant les nouvelles Career in C Major, The Embezzler et Double Indemnity
  • Au-delà du déshonneur (Past All Dishonor)
  • Dans la peau (The Butterfly)
  • La Perverse (Sinful Woman)
  • Coups de tête (The Moth)
  • La Femme Jalouse (Jealous Woman)
  • Galatée (Galatea)
  • The Root of His Evil
Raoul Whitfield
Gertrude Walker